Old old dreams, cover by 160

cover_offlines_dreams2BD

 

Déjà fini l’été, déjà passée la canicule ? La pluie s’insinuerait-elle de nouveau dans le ciel parisien ? Faut-il ressortir du placard les bottes, les parapluies, et même ce pull en laine violette qu’a tricoté mamie l’hiver d’il y a trois ans, celui où on s’était bien gelés là dis donc ? Mais protestons plutôt ! Remuons donc notre gracieuse chevelure sur les pistes du groupe Offlines, qui sent fort le cow-boy désabusé des temps modernes, avec plus de guitares électriques et moins de vaches, qui fleure bon les routes perdues de l’Amérique profonde, entre montagnes et motels abandonnés, pistes de danse en parquet usé et baffles vibrantes qui font trembler les fenêtres.

Echauffez bien vos cervicales, messieurs dames.

160, à votre service !



Laisser un commentaire